Monologue d'un 22 nov 2009

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Chapeau...ou casquette....

Message  laval le Lun 15 Mar 2010 - 8:53


Vibration de nos pierres...pour la Saint Patrick
avatar
laval
Contributeur d'Or
Contributeur d'Or

Messages : 477
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

MARS 2010

Message  laval le Lun 29 Mar 2010 - 9:25


Dieu merci d'autres sites existent ...Ici plus rien à dire !!!!!
avatar
laval
Contributeur d'Or
Contributeur d'Or

Messages : 477
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

petit journal

Message  SAGA le Ven 2 Avr 2010 - 12:59

Continue, Laval, je pense qu'à l'heure actuelle tu es le seul intérêt du forum" vu le peu d'échanges!!!!

Que pensent les gens?
A quoi s'intéressent-ils??

Même pas à leur vitesse de connexion, vu le peu de réponses.

CELA DEVIENT PENIBLE ET FATIGUANT, CE PEU D INTERET..

Ici, pas de FAIM de l'esprit mais une grande FIN FIN FIN annoncée!!!

Enfin, après, il sera trop tard pour des regrets
!!!
Sad Sad silent silent silent
avatar
SAGA
Contributeur d'Argent
Contributeur d'Argent

Messages : 256
Date d'inscription : 31/05/2008
Localisation : castellévissienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un soleil de lecture

Message  laval le Mer 7 Avr 2010 - 7:58

Une lecture....
Une histoire qui date d'un quinzaine d'années pour une lecture de tout âge. Un boulanger, un bon copain dont je ne donnerais pas le nom, mais du département, décide pendant ses vacances d'artisan boulanger de campagne, de refaire son four à pain qui avait bien vécu en remplissant sa tâche par plusieurs génération dont un exemple était encore bien présent.
Dès son lever, beau temps, mauvais temps, assis sur un banc en pierre à côté du petit commerce villageois, il n'arrêtait pas de ronchonner à toute activité de son gendre qui tenait boutique .
Pendant ses dernières fournées, son ventre bien réglé lui annonçait l'heure de la soupe, il retrouvait, alors sa femme, béret sur la tête, déjà assise à sa place, au bout de la table, l'autre bout étant pour lui son homme, le patron, enfin l'ancien, mais pour lui c'étaient les mêmes fonctions, vu que le gendre avait pris sa fille et son commerce et vivait dans sa maison, donc assis, le verre de vin de leur propre vigne, enfin vin... ou presque vinaigre, (ça tue les vers), comme il disait, et si par malheur leur fille, était en retard «pour eux » à l'aide de la fourchette, ils tapaient sur le verre pour se faire entendre sans un mot, ni merci une fois servis...
Le bruit de la descente des aliments, le bruit du dentier des deux personnages était «folklo», ah, j oublie «chabrot» le vin dans la soupe, nous, on pouvaient parler avec nos amis, pas de problème, jamais ils ne prenaient part à la conversation, mais leur assiette vide, la tendaient à leur fille pour la suite!!.
Donc, décision de changer le four, et tant qu'à faire un four à l'ancienne au bois, tous les clients de ses tournées en campagne, étaient prévenus qu'il fallait un mois pour les travaux.
Donc vacances pour le couple.... les anciens dans une maison de retraite pour un séjour d'un mois aussi.... bonnes vacances.
Mes amis partent, pour un petit circuit bien mérité et repassent par chez nous, pas de nouvelles bonnes nouvelles... ils décident de profiter des derniers jour sans téléphoner à leur fille restée sur place pendant les travaux.
Bonne soirée et bon moment entre amis, et surtout aucun coup de téléphone pour indiquer l'endroit de leur chûte de vacances....
La fin de la liberté revient toujours un jour, donc ... « allo chérie... c'est papa et maman » surprise grand éclat de rire... pas de travaux pendant leurs vacances, l'entreprise qui devait placer le nouveau four, problème de pièces, n'a rien pu faire..... Pas grave, on fera le nécessaire l'année prochaine ....on aura une excuse, pour grand-papa et grand-maman...ils retourneront à la maison de retraite.
Et le pire dans l'histoire.... tous les clients qui ont retrouvé leur boulanger dans les tournées, félicitaient l'artisan du changement de cuisson et du goût nettement différent, grâce à cette cuisson à l'ancienne ...
La preuve que des vacances et le manque de pain pendant un mois rendent le client plus exigeant en reconnaissance de son petit commerce et gagne pain .
Un 07.AVRIL 2010
avatar
laval
Contributeur d'Or
Contributeur d'Or

Messages : 477
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monologue d'un 22 nov 2009

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum